Intrapreneurs / Entrepreneurs : 8 défis en commun pour changer le monde !

Intrapreneurs / Entrepreneurs : 8 défis en commun pour changer le monde !
avril 28, 2017 Alizée Lozac'hmeur

Intrapreneurs / Entrepreneurs : 8 défis en commun pour changer le monde !

Depuis 3 ans, avec ma bande du SenseCube, l’incubateur du réseau MakeSense, nous accompagnons des personnes et des projets qui changent le monde.


Notre métier, c’est celui-là : apporter des solutions concrètes à des entrepreneurs et des intrapreneurs sociaux pour le développement de leur projet (des explications pour les plus pressés !). Notre quotidien c’est de travailler main dans la main avec ces héros des temps modernes pour que leur solution améliore la vie de milliers de personnes : suivre les entrepreneurs dans les étapes de leurs projets, les challenger pour les aider à sortir un projet qui crée vraiment de la valeur sociale ET économique, les connecter avec les bonnes expertises pour fonder des bases solides.

(#fier : 96% des 45 startups sorties de l‘incubateur sont encore en activités pour, au total, plus de 1,5M€ levés)

La semaine dernière, nous avons parcouru un énième papier sur les défis nouveaux et inédits de l’intrapreneur. Et pourtant, derrière le passe-passe sémantique, les difficultés de l’entrepreneuriat social en entreprise ou dans une start-up sont souvent similaires !

Réalistes, ils jouent avec le système pour le changer.

Optimistes, ils n’ont pas peur des clichés, des préjugés ou des blocages.

Ambitieux, ils voient grands, et le temps leur donnera raison.

 

1/ Entre secret défense et annonce en grande pompe … ton coeur balance

Start-upper engagé, tu as eu une belle idée, la grande idée, pour changer le monde. C’est sûr, tu vas pouvoir la développer, en vivre et provoquer un changement à grande échelle. Mais le doute te remplit, et si cette belle idée, quelqu’un te la piquait ?

Intrapreneur engagé, ton idée aussi est magnifique et elle transformera à coup sur ton entreprise en entreprise responsable et positive dans la société. Attention ! Et si un concurrent te la piquait ? Pire, si tes collègues la trouvait ridicule ?

Prenez-le pour acquis, votre idée, quelqu’un l’a déjà eue. Si les idées suffisaient pour changer le monde, ça se saurait non ? Ce qui compte, c’est ce que vous allez en faire, maintenant, tout de suite, concrètement. Alors sortez du placard le plus vite possible.

 

2/ Il fait chaud dedans… mais on est libre dehors

Start-upper engagé, tu passes ton temps à te demander si tu fais bien d’entreprendre pour faire de ta vision une réalité… Pourquoi ne pas rejoindre une grande entreprise stable et tranquille pour la mettre en place ? Tu pourrais y mener des projets plus ambitieux, avec plus de temps libre et de ressources financières… En plus, cela ferait tellement plaisir à ta maman.

Intrapreneur engagé, à chaque obstacle que ton entreprise met en face de toi, tu es tenté de tout plaquer pour la liberté et le frisson de la start-up… Pourquoi ne pas te lancer à ton compte ? Liberté de tes actions, alignement entre ton projet et tes valeurs, nouveaux horizons à ouvrir… que d’envies !

L’herbe est toujours plus verte ailleurs… Acceptez les limites de votre situation pour mieux les franchir, et rendez-vous compte de toutes les forces dont vous disposez !

3/ Qui me suit ?

Entrepreneur engagé, ton obsession est de constituer une équipe qui va te suivre dans ton projet et en faire une réalité. Tu l’as bien compris, le nerf de ta guerre, ce sont les talents ! Ce illuminés, qui accepteront de te rejoindre ni pour un salaire, ni pour la sécurité. Quelle importance quand on travaille pour une vision partagée et ambitieuse ?

Intrapreneur engagé, tu passes ton temps à convaincre en interne : ton projet doit être sur toutes les lèvres, et doit embarquer l’organisation – un jeu d’enfant, pas vrai ? Quelles sont les personnes pertinentes pour bousculer les process internes avec toi, changer de cap et construire cet outil du nouveau monde ? Aussi, c’est bien souvent en externe que tu dénicheras les compétences clés.

Où que vous soyez, votre principal outil est votre fire-pitch, celui qui embarquera vos futurs collaborateurs et partenaires, qu’ils se trouvent à la machine-café ou dans un MeetUp dans le Sentier.

 

4/ Patron ou investisseur, 2 mots 1 combat !

Start-upper engagé, pour financer ton développement (avait-on besoin de cette table de ping-pong ?) et atteindre tes metrics, la recherche de fonds remplit la majeure partie de tes journées. Tu enchaînes les rendez-vous dans des bureaux panoramiques à Opéra jusqu’au beau jour où on te dit oui… ou non !

Intrapreneur engagé, tu veux que ton projet sorte du département Innovation et se déploie à l’échelle de l’entreprise tout entière (et de ses marchés tout entiers). La route est longue devant toi : convaincre, ton boss, le boss de ton boss… et finalement le grand big boss qui va te dire oui… ou non !

Peu importe ta structure, l’accès au financement est le diapason de la croissance de ton projet à impact. Financement = autonomie = impact démultiplié.

 

5/ « Snapback to reality, Oh there goes gravity »

Start-upper engagé, tu fais tourner la tête des filles/garçons, en vantant à tous que tu vas disrupter le marché du recyclage des déchets, l’habitat pour les seniors (oui, oui, leur tête tourne) ou devenir le AirBnB des personnes sans domicile.

Intrapreneur engagé, tu envoies du rêve à tous les étages – surtout celui du COMEX – en partant pitcher ton plan 0 carbone à 5 ans ou la disruption de ton propre marché.

Et puis tous les deux, vous vous confrontez à la réalité. Ça pique. Sûrs que vous allez disrupter le marché ? Le 0 carbone, pourquoi pas dans 30 ans plutôt ? C’est à ce moment précis que votre ADN de change-maker doit faire la différence.

 

6/ Prototype, prototype et prototype

Jeune start-upper engagé, ta belle idée rayonne sur tes lèvres et sur tes slides mais pas encore sur le terrain. C’est le grand saut : tu vas à la rencontre de tes futurs utilisateurs pour valider ou infirmer ce qui ne sont encore que des suppositions : mon service répond-il à un besoin ? Quelle fonctionnalité est la plus importante ? Seuls des prototypes te permettront d’engager des utilisateurs et de trouver ces réponses.

Jeune intrapreneur engagé, toi aussi tu dois sortir du bois, abandonner les plans d’actions millimétrés à 36 mois et accepter la cruelle réalité de tes futurs utilisateurs. Ici, pas d’étude de faisabilité en amont mais un questionnement quotidien, au plus de près des usages réels.

Des idées, vous en avez… Il faut maintenant les confronter au réel ! Car on vous l’a répété, une idée ne vaut rien tant qu’elle n’est pas mise en place. Allez-y, testez, itérez, testez, avancez.

 

7/ Une étoile polaire : l’impact social

Start-upper engagé, des contraintes nouvelles apparaissent chaque jour et ton focus reste en permanence braqué sur les indicateurs co-construits avec ton équipe et tes investisseurs. Et pourtant, servent-ils toujours la vision initiale ? Semaine après semaine, comment être sûr de ne pas être aspiré par des contraintes court-termistes ?

Intrapreneur engagé, la liberté promise par tes patrons s’effiloche au rythme de ta visibilité accrue : ne leur ferais-tu pas de l’ombre ?

Entre intérêts politiques et batailles du quotidien, pas toujours simple de garder l’impact au coeur d’un projet social, qu’il soit porté par une start-up ou une entreprise. Une piste ? Mettre en place son évaluation et son suivi quantitatif depuis les premiers jours.

 

8/ N’hésitez plus … allez-y !

Envie d’en savoir plus ? Écris-nous sur alizee@sensecube.cc !